More Website Templates @ TemplateMonster.com - October 06, 2014!

L'accès à la culture

déclin de la culture

Le niveau moyen d'éducation des Européens et des Français n'est plus le meilleur du monde. Il faut développer la culture, car la bouture européenne ne prendra pas sans racine.
SARTRE mesure l'action du temps sur les grandes oeuvres de notre patrimoine (ROUSSEAU père de la Révolution Française, Gobineau père du racisme). Il explique que la culture est un musée où les grandes pensées du passé se neutralisent mutuellement, comme des tableaux juxtaposés qui perdent ainsi de leur puissance de singularité. E. Cobast pense que certaines oeuvres restent actuelles : le traité sur la tolérance de VOLTAIRE (contre les guerres de religion) ou Guernica de Picasso.
Le nihiliste russe Pisarev a dit "une paire de bottes vaut Shakespeare", thème largement repris par A. FINKIELKRAUT dans la Défaite de la Pensée. Il remarque le déclin de la culture et s'insurge contre le post-modernisme. Tout est culturel, ce qui fait disparaître la culture. Selon M. Séguela "la communication nie la pensée". Les moyens de communication semblent faciliter la diffusion culturelle, mais on arrive à une culture plus soucieuse d'égalité que de sublime (préssenti par De Tocqueville, repris par A. FINKIELKRAUT dans la défaite de la pensée).

Accès à la culture/diffusion/vulgarisation

Le contrat tacite liant les intellectuels d'hier au peuple d'aujourd'hui paraît rompu, ce que suggère R. Aron dans "l'opium des intellectuels". L'art et la science sont devenus inaccessibles à la majorité des citoyens. Personne n'a aujourd'hui la notoriété d'HUGO de son vivant. Personne ne connaît C. Simon (a obtenu le prix nobel de littérature), H. Thomas, Y. Bonnefoy.
La fondation de France restaure les châteaux. +100% de surface dans les bibliothèques entre 1980 et 1990
La culture est transmise par la télévision. Seuls les pays riches ont accès aux satellites et peuvent ainsi imposer leur culture. A partir de l’an 2000, le système numérique sera beaucoup moins cher et chaque pays pourra alors émettre.
Bertrand Russell, qui a reçu le prix Kalinga de vulgarisation scientifique en 1958, est pour la vulgarisation, sans laquelle le destin de l'Homme lui échappe.